Devenir ingénieur du son

Devenir ingénieur du son

L’univers de la musique est un des univers les plus riches, non seulement en produits (les genres musicaux) et en outils (les instruments), ou encore en personnages de légende (chanteurs, pianistes etc…), mais aussi et surtout, en métiers. En effet, le monde de la musique offre une multitude de métiers, allant du métier de producteur, au métier d’accordeur, en passant par le métier de star de la musique… Un des plus discrets, mais des plus importants de ces métiers figure celui d’ingénieur du son.

Qui est l’ingénieur du son ?

ingenieur-du-son.jpg

De manière générale, l’ingénieur du son est la personne qui s’occupe de l’aspect technique du son. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le rôle de l’ingénieur du son ne consiste pas seulement à régler le volume, loin de là ! En effet, l’ingénieur du son est l’un des acteurs principaux du monde de la musique. Sur celui-ci (ou celle-ci) repose en grande partie la qualité sonore d’une chanson, ou d’un spectacle. En ce sens, l’ingénieur du son est celui qui se charge du réglage de l’Equaliseur. Une tâche bien compliquée et très délicate car seul un bon réglage de l’Equaliseur permet d’éliminer les réverbérations, les échos et les grains, ou au contraire, permet de les sublimer et les rendre agréables à entendre.  
Aimer la musique et savoir manipuler des touches ou des boutons ne suffisent donc pas pour exercer le métier d’ingénieur du son.

Comment se former à ce métier ?

comment-se-former-a-ce-metier.jpg

Pour pouvoir exercer le métier d’ingénieur du son, il est indispensable de suivre une formation adaptée et professionnelle dans un établissement spécialisé. Au même titre qu’un étudiant suivrait une formation supérieure pour devenir ingénieur en bâtiment.
Cette formation intègre l’étude et l’apprentissage de la technique et science du son, autrement dire, tout ce qu’il faut savoir sur le son : ce que c’est, comment le son se déplace dans l’air, quels sons peuvent sont audibles de l’oreille humaine etc…
Par ailleurs, comme dans beaucoup de formations supérieures, les étudiants en ingénierie du son suivront des formations de l’enseignement général (langues et mathématiques et sciences physiques), en plus des matières spécialisées (musique, mixage, etc…).